Congrégation Historique Direction Enseignant Personnel contactez-nous
Activités: 2010-2011 /2011-2012 / 2012-2013
Vie de l'école : organigramme | Règlement | Thème de l'année | Calendrier | Circulaires | Photos de classes | Réception parents | CDI | Equipe spécialisée | Club | Formations
Comités
Liens utiles
Archives activités
   

Cent bougies!

En ce jeudi 19 juillet 2012, le collège Saint-Elie se sent plus jeune que jamais!
Et si ses murs pouvaient parler, ils vous diraient tous les mots d’enfants, parfois des pleurs mais le plus souvent des cris de joie ou des paroles bienfaisantes dont ils résonnent.
Imaginez-vous en cent ans tous les événements dont le collège fut témoin!
Cent ans de vie, certes, mais cent ans d’un perpétuel rajeunissement car à toutes les époques, il a  œuvré dans le sens du renouveau, insufflant les valeurs fondamentales à toutes les générations de jeunes qui se sont succédé entre ses murs protecteurs. Il s’est toujours inspiré de l’esprit du fondateur de la congrégation des Sœurs Maronites de la Sainte-Famille, le Patriarche Elias Hoyek  et jusqu’à ce jour, il forme des jeunes cultivés, ouverts au monde et respectant Dieu et Sa Créature “l’Homme”.

Sa Béatitude le Patriarche Béchara Boutros RAÏ arrive, scouts et musiciens escortent son entrée.
De jeunes élèves parsèment de pétales de roses le chemin qu’il emprunte, tandis que d’autres forment une haie d’honneur, agitant fleurs et drapeaux, alors que retentit l’hymne à sa gloire.
Traversant l’école, il rejoint l’entrée principale pour inaugurer le livre de pierre commémorant l’événement.
Ensuite, il se dirige vers le grand terrain aménagé en chapelle pour l’occasion, il y pénètre au son d’un joyeux carillon.

De nombreuses personnalités: Monsieur Roger TOUBIYA, Caïmacam de Batroun; Monsieur Georges HARB, représentant le député Boutros HARB; Monsieur Hamid KHOURY, représentant le député Samer SAADEH; Monsieur le député Sayed AKL; Mère Gabrielle BOU MOUSSA, Supérieure Générale et son Conseil; Madame Laure SAAB, Directrice de l’Agence Nationale d’Information; Monsieur Tannous FEGHALI, Président de l’Union des municipalités du Caza de Batroun; Monsieur Joseph ABI FADEL; Sœur Marie du Christ BASBOUS, Recteur de l’Université de la Sainte-Famille; les religieuses de la Congrégation, ainsi que les représentants des écoles de la cité et les parents des élèves sont présents.

Sœur Georges Marie Azar, chef d’établissement, adresse son allocution d’accueil au Patriarche afin de le remercier pour son parrainage de la messe de jubilé.

“Votre parrainage a donné à l’école une splendeur des plus solennelles et à la ville de Batroun un lustre des plus beaux. Quant au Liban, vous en avez fait un message pour l’orient et l’occident.

Dès que vous avez marché sur les traces de Pierre et Paul, Antioche a repris toute sa dimension et dès que vous avez pris les rênes du patriarcat et avez choisi pour devise “Charité  et communion” vous vous êtes soumis à tous ses défis. Et ce, sans oublier que la gloire du Liban est la plupart du temps accroché à la croix parce que les humains mettent sur la croix l’idéal qu’ils suivront peu après.

Alors que notre école se tient sur le seuil de son second centenaire, je vous promets qu’elle ne se limitera pas uniquement à l’éducation et à l’enseignement mais qu’elle aura aussi à cœur d’introduire la prière, la miséricorde et le germe de l’espérance dans le coeur des générations qui grandissent.”
La messe, chantée par la chorale du collège, sous la direction de Monsieur Fadi GEBRAYEL, est célébrée par notre Patriarche. L’aident Monseigneur Mounir KHAYRALLAH, évêque du lieu, Monseigneur Youhanna ALWAN, Monseigneur Youssef DERGHAM, Monseigneur Joseph Bouery, Monseigneur Bernard KHACHAN et le curé de la paroisse, Père Pierre SAAB.

Après la lecture de l’Evangile, Sa Béatitude prononce son homélie.

“Elie s’est levé comme le feu et ses paroles se sont embrasées comme un flambeau.

Suivons l’exemple du prophète qui adorait Dieu et prêchait avec enthousiasme Sa Parole de Vérité et de Justice.

C’est un grand plaisir de célébrer le centenaire du collège et avec la bénédiction du Patriarche Elias Hoyek, de féliciter la Mère Générale Gabrielle BOU MOUSSA, la directrice de l’école Sœur Georges Marie AZAR, ainsi que la communauté des sœurs, les professeurs, les élèves et leurs parents.

Par l’intermédiaire de Saint Elie et du serviteur de Dieu, le patriarche fondateur, nous demandons à Dieu d’inonder cet établissement éducatif de sa grâce et de sa bénédiction  afin qu’il poursuive sa mission d’offrir à nos jeunes les bases culturelles, spirituelles et morales qui en feront des chrétiens actifs, témoins de l’Evangile et des citoyens responsables.

Nous remercions Dieu pour les cent ans d’existence de ce collège en pensant à tous ceux qui s’y sont consacrés à leur mission éducative.

Nous demandons la Lumière de l’Esprit Saint pour commencer un nouveau centenaire et joindre nos efforts à maîtriser l’art de l’éducation qui cultive et polit chaque élève et l’entraîne à suivre les pas du Christ.

Le Patriarche Hoyek précisait dans l’une de ses lettres annuelles aux religieuses que les écoles de la congrégation avait comme objectif d’éduquer l’être humain à la vertu, à la connaissance et la maîtrise de soi afin de préserver la famille et de sauvegarder la société de la corruption.
Puisse cette noble mission se poursuivre malgré toutes les difficultés, la dégradation de la situation économique et morale et des décisions aléatoires de l’Etat qui menacent ces trésors du pays que représentent les écoles et universités catholiques de haut niveau.

Nous prions le gouvernement d’affronter la crise économique et sociale et de prévoir une  réforme responsable et clairvoyante, sans politisation mais en permettant aux spécialistes d’exercer leurs compétences afin de freiner le gaspillage de l’argent public, stimuler le partenariat entre le secteur public et le secteur privé, développer le tourisme, l’industrie et l’agriculture, organiser les transports publics, soutenir l’éducation et les organismes sociaux gratuits.

Nous faisons tous partie d’une famille, de l’Etat, de la société et de l’Eglise et nous avons tous besoin de l’enthousiasme de Saint Elie.

Je m’adresse en particulier à vous les jeunes pour vous dire que l’Eglise voit en vous les constructeurs de l’avenir. Demandez à Saint Elie de vous apporter la grâce divine pour voir la vérité et la défendre contre les mensonges, l’oppression et la tyrannie.
Gardez l’espoir, fleurissez notre monde d’oasis de sainteté.
Le jubilé nous appelle à la joie et à l’engagement.Lançons-nous sur le chemin du second centenaire avec vous en remerciant le Père, le Fils et le Saint Esprit, maintenant et pour l’éternité. Amen.”

Quand la messe se termine, les fidèles reçoivent le livre du jubilé accompagné de son CD et les invités sont conviés à un repas en l’honneur du Patriarche.
Un groupe d’élèves de EB7 exécute une danse sacrée sur l’Alléluia de Händel et un quintet égaie la réception.
Souhaitons à notre cher collège un deuxième centenaire aussi fructueux!

PHOTOS 1 - 2 - 3