Congrégation Historique Direction Enseignant Personnel contactez-nous
Bienvenus sur le site de votre collège!

Activités : 2010-2011 / 2011-2012/ 2012-2013/ 2013-2014 / 2014-2015/2015-2016

2016-2017

Vie à l'école : organigramme | Règlement | Thème de l'année | Calendrier | Circulaires| Photos de classes |Réception parents| CDI | Equipe spécialisée | Club Formations|

Comités / Liens utiles / Archives activités: La clé de la performance, se former.. / Bienvenue au collège Saint-Elie, Votre Béatitude, Monseigneur Béchara Raï ! / Promesse d’un avenir meilleur / Visitez le club des poètes

 

 

 

 

 

Il était une fois une terre accueillante …

Dieu nous l’avait créée, telle, pour que nous y vivions paisiblement ensemble.


Notre maison commune, don divin, méritait bien que nous la protégions afin de la transmettre toujours aussi luxuriante aux générations suivantes. Mais l’homme, de tout temps, en avait tiré un profit immédiat sans songer au lendemain, oubliant de l’entretenir et d’en préserver les ressources.

Et ce fut la création à l’envers…

A la fin, il y avait la terre, elle avait forme et beauté.
Et l’homme vivait dans les campagnes et les prairies
Avec les arbres de la terre
Et il dit : « Construisons nos habitations dans ce lieu de beauté. »
Et il construisit des villes de béton et d’acier.
Et les prairies disparurent.
Et l’homme vit que cela était bon.
Le deuxième jour, l’homme regarda l’eau et la terre.
Et il dit : « Jetons nos déchets dans les eaux
Pour nous débarrasser de la saleté. »
Et il le fit.
Et les eaux devinrent polluées et leur odeur fétide.
Et l’homme vit que c’était bon.
Le troisième jour,  l’homme regarda les forêts de la terre
Et vit qu’elles étaient belles.
Et il dit : « Coupons le bois pour faire des maisons
Et broyons-le pour notre usage. »
Et il le fit.
Et les pays devinrent stériles et les arbres disparurent.
Et l’homme vit que c’était bon.
Le quatrième jour, l’homme vit que les animaux étaient en abondance,
Qu’ils couraient dans les prairies et jouaient au soleil.
Et l’homme dit : « Mettons ces animaux en cage pour nous amuser
Et jouons à les tuer. »
Et il le fit.
Et il n’y eut plus d’animaux sur la surface de la terre.
Et l’homme vit que c’était bon.
Le cinquième jour, l’homme respira l’air de la terre.
Et il dit : « Envoyons nos déchets dans l’air,
Les vents les disperseront. »
Et il le fit.
Et l’air se chargea de poussière et toutes les créatures vivantes
Furent asphyxiées et carbonisées.
Et l’homme vit que c’était bon.
Le sixième jour,  l’homme se regarda et voyant toutes les langues
Et tous les idiomes de la terre, il eut peur et se mit à les haïr.
Et il dit : « Construisons de grandes machines et détruisons tout cela
Avant d’être détruits. »
Et l’homme construisit de grandes machines.
Et la terre fut incendiée par la folie de grandes guerres.
Et l’homme vit que c’était bon.
Le septième jour, l’homme se reposa de ses travaux.
Et la terre fut tranquille…
Car l’homme n’habitait plus la terre.
Et c’était bon !

Dans l’encyclique Laudato Si, publiée le 24 mai 2015, le Pape François a rappelé aux chrétiens leurs obligations face à la Terre.
Il est grand temps de modifier notre comportement en tout lieu et tout temps de vie.

Notre école, comme toutes les écoles catholiques, mènera donc, cette année,  un projet en ce sens, intitulé « Pour un environnement vivable ».

Projet,  que les cycles traduiront ainsi :
Tous, éco-citoyens, contre la pollution sonore, cultivons le silence.
 Notre nature, c’est notre futur.
 Manger sain et tout est bien …

Et rappelons, tout de même,  que notre collège sensibilise ses élèves à la protection de l’environnement depuis plusieurs années déjà …

En mai 2009, une comédie musicale : Du chaos au renouveau » au cycle III
 …L’homme voulait aussi toujours aller plus vite et plus loin …
Il se mit à brûler tout ce qui lui tombait sous la main.
Il comprit qu’il fallait sauver la nature … et revenir à l’eau, au vent et au soleil, sans danger!
Il se dit : Ce serait facile, si j’étais président de la république…
On planterait des arbres aux endroits stratégiques
On planterait des éoliennes si sympathiques!
J’installerai de manière fort  artistique
Des chauffe – eau solaires aux effets magiques
Et des réverbères photovoltaïques.
Alors plus d’effet de serre ou de gaz carbonique!
Plus de pollution.
Il y a de nouveau des arbres à escalader, des oiseaux à écouter, des champs où gambader et un ciel tout bleu sous lequel prier!

Les bonnes manières, bien vivre ensemble, dans tous les cycles
Et Dieu créa notre monde, planter et sauvegarder au préscolaire
A cœur ouvert, en bleu et en vert, tous volontaires pour sauver notre terre au primaire I

Et le tri des déchets partout au collège, chaque année !  

 

Chef d'établissement Soeur George Marie Azar